11 janv. 2008

Lendemain de fête

Des feux comme on en a vus à nouvel an laissent des traces. Au matin (enfin tout est relatif) du premier janvier, on a pu retrouver au coin de la rue beaucoup de restes de la nuit, même si pas mal de déchets avaient déjà été évacués par les artificiers en herbe.



Le reste a rapidement été nettoyé dans la journée si bien qu'il ne restait plus de trace des évennements le lendemain soir (même si quelques originaux ont encore tiré quelques fusées - probablement des munitions oubliées au fond d'un sac).

2 commentaires:

David a dit…

Ah ! On voit quel est le pays fournisseur officiel des artificiés ;-)

Dansk Viking a dit…

Oui, ils sont drôlement belliqueux ces Japonais !