29 avr. 2010

Voiturette electrique bis

La voiture électrique fait son retour ! On ne parle pas de la cacahuète (rien de péjoratif, c'est juste qu'elle ressemble...) que l'on avait déjà montrée, mais bien d'une véritable voiture, genre 4 roues.
C'est la société Move About qui propose ses "delebil" (voiture partagée) électriques.


Le principe de la voiture partagée est assez répandu au Danemark et il est le suivant : Vous payez un abonnement ou vous vous engagez à un minimum de consommation (dans ce cas-là 100 kr par mois) pour avoir accès au service, ce qui vous permet de réserver et d'utiliser une voiture du parc.
Pour l'électrique, c'est encore assez cher : 100 couronnes l'heure, 500 la journée ou 800 pour le weekend. D'un autre côté, c'est assez compétitif quand on considère que l'on ne paye pas d'essence, ni de parking (les voitures électriques ne payant apparamment pas de parking sur les communes de Copenhague et de Frederiksberg).
Les entreprises en profitent pour se faire de la pub "verte" en sponsorisant une voiture.

Les petites Think City ont 170 km d autonomie, c'est même assez pour un petit weekend sur le Sjælland.
Il n'y a pour l'instant que deux points d'emprunt - et recharge - à Copenhague, c'est peu mais on espère que le principe se développera au fur et à mesure que la clientèle s'y mettra...

Il faudrait aussi que la société propose de la location sans abonnement, pour que les gens de passage aient aussi la possibilité d'être "verts".

26 avr. 2010

Brunch à la poste

La mode des brunches a atteint le Danemark de plein fouet il y a un moment. La coutume est restée, si bien que beaucoup de cafés et restaurants proposent leur brunch le week-end. Pour vous aider à vous y retrouver, nous les avons tous testés :-)
Première découverte : le musée de la poste !
Le musée est bien situé dans le centre-ville (Købmagergade 37) et le café au dernier étage offre une vue magnifique sur les toîts de la ville. On y accède par un ascenseur panoramique qui traverse la verrière du bâtiment...

video

Au menu de ce brunch, un buffet bien garni et varié. Les classiques (oeufs, bacon, saucisses, pancakes, charcuterie, fruits...) sont soutenus par des plats plus originaux (tartare de saumon, salade aux crevettes, pickles...).

Le service a parfois un peu de mal à suivre, mais à 150 couronnes (boissons non comprises), ce brunch du dimanche représente à notre opinion un bon rapport qualité prix. A essayer !


En prime, on a une vue imprenable sur la rundetårn !


22 avr. 2010

Petit tour sur l'île

L'intérieur de l'hôtel Copenhagen Island vaut aussi le détour. Tout d'abord, le lobby (dans la "tour") fait la part belle aux volumes. Il contient en fait uniquement un ascenseur panoramique et des passerelles d'accès aux étages. Il ne faut pas avoir le vertige... Des panneaux bleus donnent une ambiance sub-aquatique. Danemark oblige, on peut profiter de fauteuils design :-)


Sous la verrière qui était visible depuis l'arrière du bâtiment se trouvent le restaurant et le bar. Là encore tout est très "néo-scandinave" : métal, bois foncé et nuances de beige.

Les chambres ont bien sûr tout ce qu'il faut, y compris la petite chaise design... Heureusement la décoration est plus colorée, ce qui rend l'ambiance plus chaleureuse. L'avantage d'habiter sur une île c'est qu'il y a vue sur l'eau de tous les cotés... En particulier vue sur le port, le ponton de baignade juste au pied de l'hôtel et les bâtiments modernes qui jalonnent le quartier.




Ce message fait partie de la balade Islands Brygge.
Terminus !

17 avr. 2010

Copenhagen Island

De l'autre côté de la passerelle, à côté de Fisketorvet, se trouve l'hôtel Copenhagen Island.
Vu de derrière, le bâtiment présente des lignes verticales prononcées, dont la monotonie est cassée par les petits balcons placés de manière irrégulière. Un autre signe distinctif est la grande verrière inclinée.



Vu de devant, on reconnaît le bâtiment à sa tour carrée largement vitrée surmontée d'un "chapeau" noir. Si cela vous rappelle Paustian, ce n'est pas un hasard : les deux bâtiments sont signés du cabinet Utzon.


Une fois que l'on a fait le tour du bâtiment, on comprend mieux le nom. En effet l'hôtel est situé sur une île artificielle. On y accède donc par un pont. Le pont, c'est une spécialité danoise !

Ce message fait partie de la balade Islands Brygge.
Dernier arrêt : à l'intérieur de Copenhagen Island.

13 avr. 2010

Vue de la passerelle...

Depuis le milieu de la passerelle on peut apprécier le travail effectué dans ce quartier.
Avant (en fait c'est maintenant un peu plus au sud mais ça donne une idée) : un quartier industriel...

Après : tout un tas de logements modernes (quelques bureaux aussi, notament de l'autre côté) à l'architecture de style neo-nordique... Enfin style danois moderne quoi.

Après cette petite pause d'observation, passons la passerelle et derrière Fisketorvet (à l'architecture peu remarquable) pour finir la balade devant l'hôtel Copenhagen Island.

Ce message fait partie de la balade Islands Brygge.
Prochain arrêt : Copenhagen Island

8 avr. 2010

Une passerelle est jetée...

En face des Gemini, vous trouverez une passerelle qui permet de rejoindre l'autre rive et ses activités (en particulier le centre commercial Fisketorvet). L'idée est bienvenue puisque cela permet de désenclaver le quartier d'Islands Brygge. Beaucoup d'urbanistes pensent que cela ne suffit pas à amener de la vie dans le quartier...
La passerelle est réservée aux piétons et aux vélos et on peut dire que son installation est un succès si on se base sur sa fréquentation !


Ce message fait partie de la balade Islands Brygge.
Prochain arrêt : vue sur le quartier depuis la passerelle

4 avr. 2010

Joyeuses Pâques !

Je n'ai qu'un mot à dire :

Les initiés comprendront ;-)

1 avr. 2010

Gemini

Juste à côté, un autre silo a été reconverti. Le résultat est somme toute bien différent, tout en restant original !

Les architectes ont du répondre à cette question somme toute assez commune : "Que faire de deux cylindres de béton de 25m de diamètre ?"

L'organisation des silos en paire a conduit à nom évident pour le bâtiment : Gemini residence.

Les balcons sont visiblement plus logeables qu'à côté (sur le Wennberg) et a priori l'intérieur en portion de disque doit aussi être plus facile à meubler... D'un autre côté ça ressemble moins à un silo donc c'est moins amusant !

Ce message fait partie de la balade Islands Brygge.
Prochain arrêt : Passerelle pietons